Qu’est ce qu’une Offre Publique d’Achat (OPA)?

L’Offre Publique d’Achat (OPA) est une opération déclenchée par une société et qui a pour but le rachat de toutes les actions d’une autre société dite « cible » (à une valeur largement supérieure à leur cours), en vue d’en prendre le contrôle total. Au nombre des raisons entrainant les OPA figure en tête, la bataille des grands groupes nationaux pour absorber d’autres groupes afin de devenir, à coup de milliards, des géants au niveau mondial.  A titre d’exemple, La fusion Total/Elf en 2000 a ainsi conduit à la naissance d’un immense groupe de plus de 100 milliards d’euros de valeur, soit la première capitalisation boursière de la Bourse de Paris. Certaines entreprises initient ou proposent elles même leur rachat en raison,  entre autres, de difficultés financières. Ceci se fait  par une OPV (Offre Publique de Vente). Ainsi, les actionnaires d’une entreprise qui se retrouve dans l’impasse peuvent décider de la céder par une OPV, entraînant son achat ou son absorption par une autre société, généralement plus grande.

Les autres types d’Offre Publique

La notion d’offre publique regroupe différentes autres opérations :

- les Offres Publiques d’Echange (OPE),
- les Offres Publiques de Rachat d’Actions (OPRA),
- les Offres Publiques de Retrait (OPR).
- L’OPE fonctionne sur le même principe que l’OPA,  seul le mode de paiement des actionnaires de la société cible diffère. Au lieu d’être payés en espèces, ils sont rémunérés en actions, le plus souvent en actions (d’une valeur plus élevée) de la société absorbant. Ce type d’opération  est privilégié dans les opérations amicales, et les opérations de très grande ampleur.

- Une OPRA (offre publique de rachat d’actions) permet à une entreprise dont la situation financière est florissante de racheter ses propres actions en bourse pour ainsi augmenter le cours boursier d’une action mais aussi le bénéfice net par action (BNPA).

- Egalement appelée « squeeze out » en anglais, une Offre Publique de Retrait (OPR) fait suite à une OPA ou OPE ayant permis à son lanceur de devenir propriétaire de la quasi totalité de la société cible (au moins 95%). De ce fait, il ne reste qu’un nombre minime d’actions de cette dernière encore détenues par le public.

L’OPR est une proposition aux propriétaires des actions restantes de les acheter, en général à bon prix, avant que celles-ci ne soient radiées de la cotation en bourse. Ce retrait permettra à l’actionnaire principal ou a son groupe d’éviter les frais et contraintes diverses liées à la cotation en bourse et à la coexistence d’autres actionnaires dans le capital.

S’il reste encore des actions non présentées à l’OPR, la société offreuse peut la faire suivre d’une offre de retrait obligatoire (OPR-RO).

{lang: 'fr'}

A lire aussi :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*