Les ordres Stop en bourse

Les ordres stop ou « stop loss » en anglais sont équivalents aux ordres de ventes à seuil de déclanchement. Ils ont pour finalité de se protéger contre les baisses de cours ou tout simplement de limiter les risques de grosses pertes. Ainsi, placer un ordre stop à un certain pourcentage signifie qu’à partir  d’une baisse de valeur à hauteur du pourcentage établi, les titres ou actifs seront systématiquement proposés à la vente. Ce service est offert par tous les courtiers et les banques à leurs clients.

L’ordre Stop a une spécificité importante, à savoir la limite à partir de laquelle l’ordre de vente doit être lancé. Cette limite est difficile à définir. Il n’existe pas de méthode standard pour fixer une limite de vente car plusieurs facteurs rentrent en jeu. Autant pour un titre, le stop loss sera placé à 1% du cours actuel, autant il pourra atteindre  3 voir 5% sur un autre titre.

Voici entre autres, les deux principaux facteurs à prendre en compte pour décider du seuil de déclenchement.

La volatilité du titre

Certains titres ont une grande volatilité. Plus une action est volatile, plus elle est susceptible de varier dans des pourcentages assez grande dans un intervalle très court de temps. Ainsi certains titres peuvent chuter de 5% sur une journée et remonter de 6% le lendemain. Il est donc évident que placer un ordre stop à 2% sur ce genre de titres n’a pas réellement d’intérêt. Votre stop loss sera rapidement exécuté et vous aurez perdu un gain de 1%. Il faut donc pour ce type d’actions s’éloigner du cours actuel car l’ordre risquerait de se déclencher trop rapidement en considérant que sa forte volatilité pourrait lui permettre de rebondir assez haut.

L’horizon de placement et les prétentions de gain

Placer un stop loss judicieux nécessite l’établissement bien précis d’un objectif de gain et d’une durée de rentabilisation  des titres. En effet, si vous estimez que le titre peut monter de plus de 10% dans 6 mois ou dans 1 an et qu’il chute de seulement 3% dans une semaine il ne serait pas intéressant  qu’un ordre de vente soit déclenché vue le potentiel de gains des titres dans le futur.

En résumé le stop loss est un bon moyen pour prévenir les risques, mais il ne demeure pas moins sans effets défavorables dans la mesure où une exécution trop rapide des ordres en raison d’une légère baisse de cours peut parfois s’avérer inopportune au cas où ce dernier remonterait très rapidement.

{lang: 'fr'}

A lire aussi :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*