Qu’est-ce que le Day Trading ?


Le Day Trading est une nouvelle pratique boursière qui draine aujourd’hui  des milliers de personnes. En effet cette pratique est devenue pour beaucoup une activité à part entière est constitue si on peut le dire leur gagne pain.

La pratique du Day Trading consiste à acheter et  à vendre des produits financiers (actions, options, warrants,  etc.) de manière à ce qu’en fin de journée le solde de ses opérations soit nul et que le portefeuille ne soit composé que de liquidités après la clôture des marchés.
Ainsi pour parvenir à un  gain raisonnable, les day trader sont obliger maximiser leurs transactions journalières et ainsi donc espérer gagner de toutes petites plus-values par opération dont l’adition pourra leur permettre d’avoir un revenu journalier acceptable. C’est la raison pour la quelle cette activité est appelée le Day trading, puisque ses pratiquants (généralement des petits porteurs), n’ont pas assez de capitaux à investir et comptent beaucoup sur l’effet de levier, pour effectuer beaucoup d’opérations en un temps recors.
Passant un grand nombre d’ordres d’achat et de vente durant la même séance de bourse, ces nouveaux investisseurs, dont la mode est venue des Etats-Unis, ont favorisé l’envolée du nombre d’ordres sur le marché parisien.

Les risques du Day Trading

Si la discipline paraît séduisante, il faut toutefois se rendre à l’évidence que les risques qu’elle comporte sont très élevés. Le Day Trading demande de longues heures de travail, une certaine gestion du stress, un goût du risque, mais au bout des efforts fournis la récompense n’est pas toujours au rendez-vous. Aux Etats-Unis, les enquêtes  ont  montrée que 90% des day traders perdent de l’argent. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce fait.

L’effet des frais de courtage

C’est  le facteur le plus pénalisant pour les Day Traders car à chaque ordre, il faut faire face aux frais de courtage. Comme pour cette pratique les opérateurs sont amenés à lancer plusieurs ordres par jours, les impactes des frais de courtage sont donc considérables. De plus la logique même du Day Trading montre que les gains journaliers à espérer sur une transaction ne sont que très infimes. L’évidence veut donc que les frais de courtage soit très faibles et pour cela les courtiers, compte tenue de l’accroissement de cette pratique ont décidé d’offrir aux Day Traders des services de courtages beaucoup plus allégés en termes de frais. Mais malgré cela la probabilité de s’en sortir reste encore assez faible.

La faible volatilité des marchés

Compte tenu du délai très court de transaction dont usent les Day Traders, il serrait beaucoup plus profitable pour eux que les marchés soient volatiles, c’est-à-dire que l’augmentation périodique de la valeur des actions soient assez forte, pour  leur permettre d’engranger de façon journalière, des plus-values subséquentes. Mais lorsque les marchés sont peu volatiles les gains dégagés sont très insignifiants.

{lang: 'fr'}

A lire aussi :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*