Avec quelle somme commencer en bourse ?

La question ainsi posée est celle qui préoccupe bon nombre de personnes  ayant envie de se lancer dans le monde de la bourse.

Puisque sur les marchés financiers il est possible de gagner beaucoup plus d’argent que les intérêts fournis par de simples comptes épargnes, de plus en plus de personnes s’interrogent  sur la nécessité ou non qu’il faille investir leurs économies en bourse. Mais nombreux hésitent à faire le premier pas car ils se demandent si la somme dont ils disposent suffiraient véritablement à rendre significatif leur investissement.

Ce doute est loin d’être déraisonnable, car  s’il n’y a pas de plafond maximal déconseillé à la somme que l’on peut mettre sur son compte titre,  il est cependant nécessaire de prendre en compte certains facteurs en ce qui concerne le montant minimal à investir, car ce sont ceux qui disposent d’un trop faible capital en bourse qui disparaissent le plus souvent surtout pendant les périodes de crise financière.

Le fait de ne pas disposer d’assez d’argent sur son compte titre a plusieurs effets négatifs que nous décrivons ci-dessous :

L’impact des frais de courtage

Passer des ordres en bourse implique de passer par  un intermédiaire qui exécute l’ordre pour vous sur le marché. Le tarif moyen d’un ordre de bourse est d’environ 0,5% du montant de la transaction avec un minimum forfaitaire de 10 €.
Si vous achetez des actions et que vous les revendez, vous aurez donc passé deux ordres : un ordre d’achat et un ordre de vente. Cette transaction vous aura donc coûté 20 € au minimum.
Pour commencer à gagner de l’argent, il faudra gagner plus que les frais de courtage. Ainsi, avec le jeu des minimums de perception (10 € par ordre environ) vous êtes pénalisés si vous passez un ordre de petite taille. Alors que si vous disposez d’un nombre raisonnable d’actions l’incidence des frais de courtage sera largement compensée.

Portefeuille de 50 %, à la hausse ou à la baisse suivant le sens de variation de la valeur. On voit avec cet exemple simple le danger qui en résulte.
De plus, les petits portefeuilles étant souvent l’apanage d’investisseurs débutants, le danger est encore plus important.

Impossible de diversifier et de répartir les risques.

Il est facile à comprendre qu’un portefeuille investi sur une seule valeur est beaucoup plus risqué qu’un portefeuille diversifié qui contient quatre ou cinq valeurs différentes, puisqu’en perdant d’un côté on peut compenser avec les gains d’un autre.  Une petite somme  de départ ne permettra donc pas d’avoir accès à une diversification du portefeuille, c’est-à-dire effectuer une répartition du risque avec 5 à 10 valeurs différentes.

En somme nous pouvons dire que pour ne pas se faire pénaliser par les facteurs si dessus cités, il serait préférable d’investir avec un minimum de départ d’environ 2000€.

{lang: 'fr'}

A lire aussi :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*